La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Annick ou l’amour des bêtes

Agente de voyages de formation, Annick Berger est, depuis bientôt un an, huissière du Grand Conseil

Annick Berger et une de ses deux minettes. «Ma vie, ce sont les animaux! C’est vital! J’ai besoin d’être à leur contact et de les aider.» © Charly Rappo
Annick Berger et une de ses deux minettes. «Ma vie, ce sont les animaux! C’est vital! J’ai besoin d’être à leur contact et de les aider.» © Charly Rappo

Stéphanie Schroeter

Publié le 12.12.2021

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Rencontre » La route qui mène à sa ferme rénovée, aux Sciernes d’Albeuve, est déjà un régal pour les yeux. Pas un chat sur la route. Le soleil au rendez-vous malgré le froid de canard. Un voyage, comme hors du temps. Au bout du chemin, Annick Berger. Cette quadragénaire, huissière du Grand Conseil fribourgeois à la ville, est aussi et surtout une grande amoureuse de ses deux chats et des animaux qu’elle a dans et sur sa peau. Nul besoin de lui tirer les vers du nez pour passer un excellent moment. Cette femme-là a vraiment du chien!

Annick, vous avez travaillé comme agente de voyages. Vous n’étiez donc pas prédestinée à devenir huissière…

Clairement pas! Je ne pensais déjà pas devenir agente de voyages, je voulais être décoratrice d’intérieur

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00