La Liberté

«Je vois la musique comme une thérapie»

Silmo a collaboré avec l’équipe du 18 Lines Studio pour le mix et mastering du projet.  © Silmo
Silmo a collaboré avec l’équipe du 18 Lines Studio pour le mix et mastering du projet.  © Silmo
Publié le 20.06.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Coup de coeur! » Steeve Silva Monteiro, alias Silmo, sort son premier EP, intitulé 2020, une proposition de cinq sons passant par toutes les émotions.

Vendredi 17 juin, Steeve Silva Monteiro, un passionné de musique d’Estavayer-le-Lac, a partagé son premier EP. Déjà présent sur les réseaux sociaux depuis plus de deux ans, l’auteur-interprète connu sous le nom de Silmo témoigne de sa fascination pour la musique: «Cette passion m’a été transmise par ma mère. Je vois la musique comme une thérapie. Certains artistes, au travers de leurs albums, m’ont réconforté, là où les mots ne suffisaient plus.»
Après avoir développé son oreille musicale grâce à la danse et aux chœurs, c’est en 2016 que Silmo a commencé à composer. De l’écriture à l’interprétation en passant par la réalisation de ses clips, Steeve Silva Monteiro a créé son univers de manière autodidacte. Inspiré par des artistes tels que Stromae avec son album Racine carrée, Silmo définit à ce jour son style comme étant un mélange de rap, de chant et d’instrumental de tout horizon. «Dans cet EP, je voulais proposer un univers différent où chaque morceau est indépendant. Mon but est de transmettre des émotions avec un côté mélancolique teinté d’espoir», explique le jeune compositeur.

Par ailleurs, dans l’un de ses morceaux nommé De l’autre côté, Silmo rend hommage à une amie atteinte d’une maladie incurable qui n’a jamais cessé de voir le bon côté des choses: «J’ai créé ce son à l’aide des textes qu’elle m’avait laissés et de nos conversations enregistrées. Cette musique est le cadeau qu’elle a voulu léguer à sa famille.» Sensible à l’écriture, Silmo met un point d’honneur à soigner ses textes. «J’aime pouvoir m’identifier aux paroles. Chaque musique retrace du vécu agrémenté de métaphores et de poésie», complète-t-il.
Bien que touchants, certains morceaux de cet EP se veulent plus entraînants: «J’ai toujours vu la musique comme un partage. Alors que certaines personnes seront plus sensibles aux paroles, d’autres s’arrêteront davantage à l’ambiance.» A noter que l’artiste staviacois se produira sur scène le 25 juin à Moudon, ainsi que le 2 juillet à l’Artichoke Festival. 

AMAELLE STEFFEN

Sur les réseaux sociaux: @silmo_music

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Logements pour étudiants

    Apartis, fondation à but non lucratif, met à disposition des appartements et des studios pour les étudiants en ville de Fribourg
  • Un salon de coiffure, mais pas que

    Coup de cœur » Elisa Reynaud, 24 ans, vient d’ouvrir son salon de coiffure La Beauteria, spécialisé dans la transformation capillaire et la pose...
  • Pas d’ennui autour d’un puzzle

    C’est tendance!Il fait trop chaud, on reste à l’ombre, au frais, dedans. On sort un puzzle?Alors que les journées d’été se ressemblent, qu’il fait chaud à ne...
  • BeReal: l'intrusion ?

    L’article en ligne – Application » Depuis quelques mois, l’application BeReal promettant l’échange de moments authentiques entre amis prend de l’ampleur auprès...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11