La Liberté

Une pandémie, le cinéma et Hervé Bourhis

Une pandémie, le cinéma et Hervé Bourhis © Dargaud, 2021
Une pandémie, le cinéma et Hervé Bourhis © Dargaud, 2021
Une pandémie, le cinéma et Hervé Bourhis © Dargaud / Rita Scaglia
Une pandémie, le cinéma et Hervé Bourhis © Dargaud / Rita Scaglia
Partager cet article sur:
06.09.2021

L’article en ligne » Un an après le premier confinement en France, Hervé Bourhis nous présente Animal Social Club, une comédie sur le cinéma après une pandémie.

 

Margot Knechtle

Animal Social Club, ce sont des personnages aussi hauts en talons qu’en ridicule. C’est Thomas et Karine, un couple qui ne cherche plus à se reconquérir, qui ont une idée de film et qui cherchent des fonds pour le réaliser. C’est ainsi qu’Hervé Bourhis signe son nouvel album, sorti le 20 août dernier chez Dargaud. Il nous fait découvrir l’envers du cinéma français, ses rebondissements, ses suspenses et ses prises de tête.

Mais rien n’est simple lorsqu’on fait un film. Et Karine et Thomas nous le témoignent. C’est que quand on a « une sale répute », que les ragots disent qu’on « lèche le cul de tous les techniciens du cinéma », il n’est pas facile d’aller de l’avant, ou alors on s’enfonce dans la bêtise. Mais ce n’est pas le seul problème auquel nos protagonistes doivent faire face, puisque leur scénario ne fait pas l’unanimité. L’idée : Une famille, pendant deux ans, lors de la pandémie, trois générations, trois histoires d’amour contrariées. Il ne convainc pas les acteurs, qui même entre eux ne semblent pas vouloir se supporter, et pas vraiment les sponsors non plus.

Pour nos protagonistes, tout va comme sur des roulettes, mais des roulettes qui grincent et qui se coincent. Mais de son côté, en revanche, Hervé Bourhis nous raconte son histoire avec des roulettes bien graissées, qui roulent impeccablement, aucune retouche n’est nécessaire. Le ton est juste, l’humour réconfortant, les blagues bien dosées, on en redemanderait presque, les dessins rendent justice aux personnages et l’histoire, en trois actes, solidement ficelée. Je vous préviens, je vous promets, on le finit le sourire aux lèvres.

Et j’ai eu la chance de rencontrer l’auteur Hervé Bourhis, à qui j’ai quelques questions :

Pourquoi avoir choisi le thème du cinéma ?

Un de mes livres est en phase d’adaptation au cinéma depuis cinq ans. Je connais les galères et les miracles qu’il faut pour qu’un film aboutisse. Donc, j’ai été confronté à ce milieu, et je me suis dit que c’était une base marrante. Par contre, j’ai toujours été bien entouré, je n’ai pas connu les fous furieux du livre, mais j’ai entendu des histoires assez folles tout de même.

Pourquoi avoir divisé l’histoire en plusieurs actes ?

À l’origine, je voulais faire deux histoires. Et par la volonté de l’éditeur, qui finalement a eu raison, on les a réunies. C’est en fait l’intégrale de deux histoires.

Dans un premier temps, on dresse le tableau, je mets en place. C’est plutôt une partie documentaire, je rends hommage au cinéma français. La suite est plus cinématographique, on rentre plutôt dans un film de genre, limite épouvante, j’aimais bien. Les animaux sont le lien entre les différentes parties. Je fais monter la sauce petit à petit, je fais grimper l’angoisse, et finalement ça explose.

Le personnage de Fabienne Chevreuil, la Présidente du cinéma dans la région, dit elle-même que des projets sur le confinement, elle en reçoit en moyenne trente par mois. Alors, pourquoi justement cet album sur le confinement ?

Je me suis effectivement dit qu’il y allait avoir énormément de livres et trucs sur la pandémie, que ça allait être pénible, et qu’en plus il fallait devoir dessiner des masques tout le temps. Je voulais faire quelque chose de très contemporain. Les voitures sont d’aujourd’hui, les façons de parler, tout se passe aujourd’hui. Et aujourd’hui, c’est comme ça, il y a une pandémie. On ne peut pas ne pas parler du contexte, c’est pas possible !


Fiche technique
Titre: Animal Social Club
Auteur: Hervé Bourhis (Scénario, Dessin)
Public: Tous publics
Date de parution: 20.08.2021
Collection: Hors collection Dargaud
Nombre de pages: 120 pages
https://www.dargaud.com/bd/animal-social-club-bda5388410

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00