La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un hommage aux petits riens de l’existence

Jacqueline Corpataux, entourée de Jean Model rt Vincent Rime, donnent une lecture scénique d'une pièce de Pierre Savary. © Alain Wicht
Jacqueline Corpataux, entourée de Jean Model rt Vincent Rime, donnent une lecture scénique d'une pièce de Pierre Savary. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
Publié le 02.11.2021

Critique festival Altitudes

Les saynètes se passent dans un hôtel. Ou une gare. Lieux de passage s’il en est, métaphores du temps limité que nous passons sur la Terre. Dans la nouvelle pièce de Pierre Savary, Viviane et Michel eux aussi ne sont que de passage. Et l’acuité de leur regard sur cette vérité leur donne la chance d’en saisir toute la valeur.

Au début de la lecture de De l’herbe entre les pavés, donnée le week-end dernier à Bulle dans le cadre de la saison d’automne du festival Altitudes, la situation de ces deux personnages semble incongrue. Invités d’on ne sait où à témoigner, à faire œuvre de mémoire, à transmettre aux générations suivantes leur sens de la vie, ils se sentent perdus, pas à leur place. S’agit-il de gagner du temps sur la vieillesse? Ou sur les

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00