La Liberté

N’oubliez pas!

Partager cet article sur:
Publié le 08.11.2021

Yves- Alexandre Thalmann

Opinion

N’avez-vous jamais pesté à la suite d’un oubli de l’un de vos proches? Vous lui aviez pourtant bien rappelé de passer à la boulangerie à la sortie du travail, de poster ce courrier important ou d’éteindre la lumière en quittant le local. En vain. Vous en venez même à lui faire un procès d’intention, à imaginer que ce que vous dites ne compte pas à ses yeux ou qu’il vous manque carrément de considération. Se souvenir d’effectuer une petite tâche, ce n’est pas si compliqué, quand même! Il suffit d’y mettre un peu du sien.

En même temps, force est de constater que vous oubliez aussi. Vous savez, ce genre d’oubli qui fait que vous n’allez pas donner votre sang alors même que vous êtes persuadé que c’est une bonne idée. Et que vous n’avez toujours pas fixé la date de l’examen préventif de votre côlon ni celle de votre contrôle dentaire annuel. Ce n’est pas que vous y êtes opposé, c’est que le flux de la vie rend prioritaires d’autres actions. Vous y pensez, vous vous dites «je devrais le faire», mais vous omettez d’agender le rendez-vous. Ce type d’oubli pourrait expliquer bien des manquements…

Cette hypothèse a été testée grâce à une expérience de terrain d’envergure aux Etats-Unis. Le comportement cible était le port de la ceinture de sécurité au volant, ses sujets (qui prêtaient leur concours sans même le savoir) des clients de casinos qui récupéraient leur véhicule auprès du voiturier. Les automobilistes se voyaient traités différemment sur une base aléatoire.

Pour un premier groupe, aucune mesure particulière n’était appliquée. Les autres clients s’entendaient rappeler de boucler leur ceinture pour plus de sécurité sur la route, mais à des moments différents: lorsqu’ils faisaient appel au voiturier pour aller récupérer leur véhicule pour les uns, au moment où ils y entraient pour les autres. Soit une différence de quatre minutes en moyenne, chronomètre en main.

Quel a été l’effet exact de ces rappels? Premier constat: 55% des automobilistes du groupe à qui l’on n’avait rien dit ont bouclé leur ceinture spontanément. Deuxième constat: ce taux est resté similaire pour le rappel effectué quelques minutes avant d’entrer dans le véhicule. Autrement dit, l’effet de ces paroles était… nul. Seul le rappel à l’instant même où le client reprenait possession de sa voiture se montrait efficace: 80% des conducteurs se sont alors attachés. Une augmentation plus que substantielle!

Quatre misérables minutes! N’en concluez pas que l’être humain est doté d’une mémoire de poisson rouge. Quand il s’agit de se souvenir d’une parole déplacée ou d’un grief ancestral, c’est parfois à vie. Dites-vous simplement qu’il est nettement plus efficace de rappeler à autrui d’effectuer une action au moment même où il est censé la faire. Avec les technologies de communication actuelles, téléphone portable en tête, un reminder en temps réel ne coûte rien. Et vous verrez, la vaccination mobile sans rendez-vous va permettre à de nombreuses personnes de recevoir leur piqûre anti-Covid… Elles avaient seulement oublié de la programmer dans leur emploi du temps chargé…

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00