La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Comme un tremblement de terre»

Réfugiées ukrainiennes, Elisabeth, Galina et Kateryna sont arrivées dans le canton. Elles témoignent

Tania (à gauche) a accueilli Kateryna, Elisabeth et Galina, qui sont arrivées dans le canton après avoir fui l’Ukraine. © Alain Wicht
Tania (à gauche) a accueilli Kateryna, Elisabeth et Galina, qui sont arrivées dans le canton après avoir fui l’Ukraine. © Alain Wicht

Zoé Lüthi

Publié le 08.03.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Ukraine » Des larmes coulent silencieusement le long de leurs joues. Kateryna, 73 ans, Galina, 49 ans et Elisabeth, 13 ans, sont pelotonnées ensemble dans un restaurant au centre de Bulle, devant des tasses de café fumantes. Il y a à peine trois jours, elles étaient dans des bunkers en Ukraine. Jusqu’au dernier moment, elles ont hésité à quitter leur pays. C’est leur famille, les Kozeletska, installés depuis plusieurs années dans le canton de Fribourg, qui les y ont enjointes, craignant pour leurs vies. Tania, petite-fille de Kateryna, nièce de Galina et cousine d’Elisabeth, est soulagée qu’elles soient désormais à l’abri. Les trois femmes ne parlant pas français, la Bulloise joue les interprètes.

«On ne l’aurait jamais imaginé», commence Galina. Depuis 2014, soit le début de la guerre du Donbass, qui

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11