La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Croissants et petits pains plus chers

Face à l’augmentation de leurs charges, les boulangers ont adapté les prix. En cause: météo et Covid

Au Fournil de Seb, à Lugnorre, comme dans plusieurs autres boulangeries fribourgeoises et de Suisse, le prix de certains produits a dû être revu à la hausse. © Alain Wicht
Au Fournil de Seb, à Lugnorre, comme dans plusieurs autres boulangeries fribourgeoises et de Suisse, le prix de certains produits a dû être revu à la hausse. © Alain Wicht

Chantal Rouleau

Publié le 25.01.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Economie » Les amateurs de petits pains, croissants et autres viennoiseries l’ont sans doute remarqué. Depuis le début de l’année, plusieurs boulangeries ont augmenté leurs prix de vente. Ceci afin de compenser une hausse de leurs charges qui ont pris l’ascenseur. Le prix de la farine a notamment augmenté en raison des mauvaises récoltes de l’été 2021 dues à la météo exécrable (voir ci-après). D’autres frais ont aussi augmenté, notamment en raison de la pandémie, qui cause des problèmes de logistique et d’approvisionnement.

«Le calcul est simple. Si nous n’augmentons pas le prix de vente de nos produits, nous devrons prendre sur nos marges et nous serons alors voués à péricliter», soupire Didier Ecoffey, boulanger à Romont et président de l’Association des artisa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00