La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Diriger une école primaire, ça use

Les députés demandent une égalité de traitement entre les directions des CO et du primaire

La direction des écoles primaires devient toujours plus complexe et la sous-dotation est reconnue. © Keystone-archives
La direction des écoles primaires devient toujours plus complexe et la sous-dotation est reconnue. © Keystone-archives

Magalie Goumaz

Publié le 30.06.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Grand Conseil » Les directions d’écoles primaires méritent d’avoir les mêmes ressources que celles des cycles d’orientation. Contre l’avis du Conseil d’Etat, le Grand Conseil a accepté hier par 79 voix contre 20 et 5 abstentions un mandat demandant d’introduire cette égalité de traitement.

Les députés ne manquaient pas d’arguments, ni de comparaisons entre les deux catégories. C’est un fait: les directions d’écoles primaires sont engagées à des taux d’activité plus bas. Elles sont également moins bien dotées en collaborateurs administratifs pour les aider dans leurs multiples tâches. Or, elles ont parfois davantage d’élèves sous leur responsabilité.

Coauteur du mandat, Bernadette Mäder-Brülhart (centre gauche-PCS, Schmitten) a haussé le ton car l

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11