La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Fribourg retrouve ses jacquemarts

Les deux sonneurs de cloches de l’Hôtel de Ville ont retrouvé leurs quartiers pour plusieurs siècles

Copies conformes des œuvres originales réalisées en 1643 par Jean-François Reyff, les deux nouveaux jacquemarts de la tour de l’Hôtel cantonal y montent la garde depuis hier après-midi. © Alain Wicht
Copies conformes des œuvres originales réalisées en 1643 par Jean-François Reyff, les deux nouveaux jacquemarts de la tour de l’Hôtel cantonal y montent la garde depuis hier après-midi. © Alain Wicht

Marc-Roland Zoellig - photos: Alain Wicht

Publié le 28.04.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Patrimoine » C’est une opération de haut vol et calculée au millimètre près qui s’est déroulée hier après-midi sur la place de l’Hôtel-de-Ville à Fribourg. Fixé par une courroie au bras articulé d’une grue, un mercenaire suisse en grande tenue s’élève lentement dans les airs. Pesant quelque 120 kilos, le fier guerrier barbu et blasonné aux couleurs fribourgeoises plane, tel un Icare cuirassé, en direction du soleil et du sommet de la tour de l’Hôtel cantonal.

Avec des précautions d’orfèvres, ses assistants font passer le colosse par l’une des ouvertures de l’édifice, afin qu’il prenne son tour de garde près des cloches dont les sonneries rythment la vie des habitants de la capitale. Vêtu du noir et du blanc du canton de Fribourg, posté aux côtés

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00