La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Fribourg s’inspire du modèle genevois

Comme Genève, Fribourg se lance dans la politique foncière active, avec toutefois quelques différences

Le canton de Genève veut garder une place dans son tissu économique pour des acteurs du secteur secondaire, notamment de la production horlogère. © Alain Wicht/photo prétexte
Le canton de Genève veut garder une place dans son tissu économique pour des acteurs du secteur secondaire, notamment de la production horlogère. © Alain Wicht/photo prétexte

Nicolas Maradan

Publié le 27.04.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Economie » La politique foncière active est en marche dans le canton de Fribourg. C’est pourquoi, le 15 mai prochain, la population est appelée à voter sur le transfert à l’Etablissement cantonal de promotion foncière (ECPF) des anciens sites industriels Tetra Pak et Elanco rachetés ces dernières années par l’Etat à Saint-Aubin, à Romont et à Marly. Objectif: développer ces terrains et les mettre à disposition d’entreprises qui voudraient s’y implanter. L’idée n’est toutefois pas inédite. Et, pour mettre en place sa nouvelle stratégie, Fribourg s’est en partie inspiré de l’exemple genevois, canton où une structure similaire existe sous le nom de Fondation pour les terrains industriels de Genève (FTI).

Cette dernière est née au tournant des années 1960. Elle s&rs

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00