La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le livre qui a mis le feu aux poudres

L'ouvrage "Secrets et confidences d'un président", fruit de 44 entretiens accordés par Georges Godel, a été élaboré dans le plus grand secret. Depuis sa publication, la polémique enfle. L'ancien conseiller d'Etat reconnait son erreur.

Qualifié d'homme fort du Gouvernement fribourgeois, Georges Godel est tombé de son socle après la parution de ses "secrets et confidences". © La Liberté
Qualifié d'homme fort du Gouvernement fribourgeois, Georges Godel est tombé de son socle après la parution de ses "secrets et confidences". © La Liberté

Magalie Goumaz

Publié le 31.01.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Georges Godel avait accepté les règles du jeu, soit rencontrer chaque mois le journaliste Jean-Marc Angéloz pour un entretien à coeur ouvert sur les affaires en cours. La première rencontre a eu lieu le 7 février 2018. L’opération «Dalida», du nom d’une vache de l’ancien conseiller d’Etat, était lancée. Il était convenu qu’elle débouche sur la publication d’un livre après le départ du ministre des finances, le 31 décembre dernier.

Aujourd’hui, le Glânois reconnait avoir commis une erreur. Certes, il recevait après chaque rendez-vous une copie des retranscriptions. Il pouvait y apporter des nuances, des précisions ou signaler un problème de respect du secret de fonction. Il n’a jamais rien censuré, indique le journaliste dans son ouvrage. Mais il n’a pas demandé un droit d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00