La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le Parlement dépouille l’informatique pour ses dépenses

Le Grand Conseil puise régulièrement dans le budget du service informatique pour d’autres dépenses

Basé à Givisiez, le Service de l’informatique et des télécommunications est devenu la cible de prédilection des députés fribourgeois quand il s’agit de tailler dans les dépenses. © Charly Rappo/archives
Basé à Givisiez, le Service de l’informatique et des télécommunications est devenu la cible de prédilection des députés fribourgeois quand il s’agit de tailler dans les dépenses. © Charly Rappo/archives

Nicolas Maradan

Publié le 24.11.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Finances » Basé à Givisiez et employant plus de 150 personnes, le Service de l’informatique et des télécommunications (SITel) est devenu au fil des ans la cible de prédilection des députés fribourgeois quand il s’agit de tailler dans les dépenses. La semaine dernière, lors de l’examen du budget 2023 de l’Etat de Fribourg, le Grand Conseil a retranché pas moins de 980 000 francs de l’enveloppe prévue, alors que le budget global du service s’élève à 70,9 millions de francs. Alors pourquoi et comment le SITel est-il devenu la «tirelire» préférée des parlementaires cantonaux? Et avec quelles conséquences? Enquête.

Tout d’abord, il faut bien comprendre que la Constitution fribourgeoise impose en principe au canton de présenter un budget de fonctionnement équilibr&

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11