La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les mille vies de Marie-Jeanne Dubas

L’arrière-petite-fille du syndic Jean-Augustin Cuony (1848-1857) fêtait la semaine dernière ses cent ans

La doyenne de la résidence des Chênes, au Schoenberg, n’a rien perdu de sa prestance. © Charly Rappo
La doyenne de la résidence des Chênes, au Schoenberg, n’a rien perdu de sa prestance. © Charly Rappo

Sylvain Cabrol

Publié le 12.04.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Fribourg » «Pourquoi parle-t-on de la femme qui «travaille» uniquement lorsqu’elle exerce un métier ou une profession en dehors de ses occupations de mère et d’épouse? Est-ce à dire que celle qui se dépense pour sa famille, étant tour à tour cuisinière, éducatrice, ménagère, infirmière, lingère, nurse, économe, hôtesse, animatrice, etc., ne jouit que de loisirs, et que sa situation n’importe pas à la société?»

1923

Naissance de Marie-Jeanne Cuony.

1942

Baccalauréat latin-sciences à l’Académie Sainte-Croix.

1948

Diplôme de pharmacie à l’Université de Berne et mariage avec le docteur Jean Dubas.

1959

Reprise de la pharmacie familiale.

1969

Cofonda

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11