La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Sécheresse: le Grand Conseil n'est pas «chaud» pour aider l’agriculture

Les députés refusent d’accorder 10 millions de francs pour compenser les pertes dues à la sécheresse

La culture de la pomme de terre a particulièrement souffert de la sécheresse. © Freiburger Nachrichten
La culture de la pomme de terre a particulièrement souffert de la sécheresse. © Freiburger Nachrichten

Magalie Goumaz

Publié le 18.11.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Grand Conseil » L’Etat de Fribourg n’aidera pas davantage les agriculteurs qui ont subi l’été dernier les conséquences de la sécheresse. Alors que le Grand Conseil est d’habitude plutôt prompt à soutenir la paysannerie, il a refusé hier par 52 voix contre 35 et 13 abstentions une motion des UDC Nicolas Kolly (Essert) et Lucas Dupré (Villargiroud) demandant de débloquer un montant de 10 millions de francs pour compenser les pertes. Les deux députés suggéraient que des aides soient octroyées à fonds perdu ou sous forme de prêts sans intérêts.

Ce refus ne signifie pas encore que le lobby agricole perd de son influence. Mais un cumul de facteurs a conduit au rejet de la motion.

Pas si négatif

Le PLR Charly Cotting, agriculteur à Ependes, dresse un état des lieux pas si négatif de l’ann&

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11