La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Un château de Bulle plus ouvert

Le site va être transformé pour accueillir davantage de services. Le projet lauréat a été dévoilé hier soir

Un nouvel escalier reliera les douves à la cour intérieure qui donnera accès à l’entrée principale. Les combles abriteront le Service de l’enfance et de la jeunesse. © Aeby Aumann Emery Architectes.
Un nouvel escalier reliera les douves à la cour intérieure qui donnera accès à l’entrée principale. Les combles abriteront le Service de l’enfance et de la jeunesse. © Aeby Aumann Emery Architectes.
Un nouvel escalier reliera les douves à la cour intérieure qui donnera accès à l’entrée principale. Les combles abriteront le Service de l’enfance et de la jeunesse.
Un nouvel escalier reliera les douves à la cour intérieure qui donnera accès à l’entrée principale. Les combles abriteront le Service de l’enfance et de la jeunesse.
Un nouvel escalier reliera les douves à la cour intérieure qui donnera accès à l’entrée principale. Les combles abriteront le Service de l’enfance et de la jeunesse.
Un nouvel escalier reliera les douves à la cour intérieure qui donnera accès à l’entrée principale. Les combles abriteront le Service de l’enfance et de la jeunesse.

Maud Tornare

Publié le 18.02.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Gruyère » Le château de Bulle va vivre une petite révolution. Le site castral sera transformé pour accueillir davantage de services étatiques mais aussi s’ouvrir à la culture et au public. Ce projet pilote a donné lieu à un concours d’architecture, remporté par le bureau Aeby Aumann Emery Architectes, à Fribourg. Sélectionné parmi huit candidatures, le projet lauréat a été dévoilé hier soir au château de Bulle. Cette transformation est estimée pour l’instant à 25 millions de francs. Les décisions du Conseil d’Etat et du Grand Conseil fribourgeois sur le budget final sont attendues cet été.

Construit au XIIIe siècle, le château de Bulle abrite actuellement uniquement la Préfecture de la Gruyère, depuis le départ du Tribunal administratif et de la police

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Une flexibilisation ne sera pas étudiée

    CFC » Déposé par la socialiste Solange Berset (Belfaux) et son ancienne collègue Muriel Besson Gumy, un postulat demandant d’étudier différentes options de...
  • pictogramme abonné La Liberté Mieux encadrer la logopédie

    Grand Conseil » Cinq ans après son adoption, la loi cantonale sur la pédagogie spécialisée a dû être légèrement remaniée.Le Grand Conseil a validé hier à...
  • pictogramme abonné La Liberté Extension à l’enquête

    Salavaux » Avec ses 14 classes, l’école primaire de Salavaux doit s’agrandir pour des raisons de hausse d’effectifs.Inaugurée en juin 2016, l’école primaire...
  • pictogramme abonné La Liberté Projet de giratoire débattu

    Corcelles-près-Payerne » Le projet de construire un giratoire à la route du Bornalet, à Corcelles-près-Payerne, ne fait pas l’unanimité dans la commune....
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00