La Liberté

Un secret médical pas assez gardé

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’époque où les dossiers médicaux des patients hospitalisés étaient en format papier est largement révolue. Ce qui a certes beaucoup d’avantages, mais comporte aussi quelques risques de sécurité. © Keystone-photo prétexte
L’époque où les dossiers médicaux des patients hospitalisés étaient en format papier est largement révolue. Ce qui a certes beaucoup d’avantages, mais comporte aussi quelques risques de sécurité. © Keystone-photo prétexte
Partager cet article sur:
29.07.2021

Une procédure pénale a révélé une faille dans l’accès aux dossiers des patients de l’Hôpital fribourgeois

Marc-Roland Zoellig

HFR » L’affaire remonte au 15 décembre 2015. A deux reprises ce jour-là, le dossier informatisé d’une patiente de l’Hôpital fribourgeois (HFR) est consulté via une session ouverte avec les identifiants d’une médecin assistante employée au sein de l’établissement. Problème: la praticienne en question n’est aucunement chargée du suivi médical de cette femme et n’a donc pas de raison valable de lire son dossier. La patiente dépose plainte.

Selon elle, cet accès à ses données personnelles ne serait pas le fruit du hasard. D’après ses déclarations à l’enquête, elle a entretenu une liaison avec son supérieur hiérarchique, un médecin directeur du Réseau fribourgeois de santé mentale craint par de nombreux employés et mis en cause dans une affaire de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00