La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L'intelligence artificielle au service des aînés

En donnant une forme tangible au coach en bien-être NESTORE, la doctorante Mira El Kamali facilite la conversation entre l’assistant numérique et les personnes de plus de 65 ans

Doctorante au sein de la Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture, Mira El Kamali conçoit des interfaces entre l'homme et les machines. © Charly Rappo - Archives
Doctorante au sein de la Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture, Mira El Kamali conçoit des interfaces entre l'homme et les machines. © Charly Rappo - Archives

Camille Besse

Publié le 10.03.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Trois minutes pour présenter à un auditoire profane le sujet de ses recherches. C’est le défi que pose aux doctorants le concours de vulgarisation scientifique Ma thèse en 180 secondes. Le 31 mars prochain, ils seront quatre à fouler la scène fribourgeoise du Nouveau Monde. A la clé pour le vainqueur de la soirée, la perspective de représenter le canton lors de la finale nationale qui se tiendra en mai à Genève, mais surtout la possibilité de faire rayonner ses activités de chercheur en dehors du milieu académique.

A cette occasion, les candidats nous ouvrent les portes de leurs laboratoires pour une plongée au cœur de la recherche fribourgeoise.
Notre première rencontre nous amène au Boulevard de Pérolles 80 à Fribourg, où nous accueille Mira El Kamali. C’est au Liban, où elle est née, que l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00