La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Claque à gauche, la droite jubile

A la surprise générale, la droite vaudoise reprend la majorité à l’exécutif lors des élections cantonales. La victoire de Valérie Dittli (Centre) et l’éviction de Cesla Amarelle (PS) rebattent les cartes . L’UDC a échoué.

L'Alliance vaudoise a créé la surprise. © KEYSTONE
L'Alliance vaudoise a créé la surprise. © KEYSTONE

Raphaël Besson

Publié le 10.04.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Elections>> Après dix ans de minorité, la droite vaudoise reprend la main au Conseil d’Etat vaudois. Lors du deuxième tour, hier, la socialiste Cesla Amarelle n’a pas réussi à combler son retard et n’a pas été réélue. Le collège compte désormais trois PLR, 1 Centriste et trois socialistes. La majorité féminine, une des plus élevées de Suisse – 5 femmes sur 7 ministres – est maintenue.

C’est comme si une parenthèse de gauche se refermait, comme si la vérité du passé, qui avait prévalu «durant un siècle», était rétablie: avec ce commentaire à chaud, le candidat PLR victorieux Frédéric Borloz a lâché une phrase qu’il a immédiatement voulu corriger. «Non, ce n’est pas le retour du passé avec la v

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00