La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le défi est «colossal», reconnaît l’Etat

Le canton de Vaud met en place l’accueil de milliers de réfugiés ukrainiens «brique par brique»

Des réfugiés ukrainiens prenent leur repas dans la structure d’hébergement de Gland. © Keystone
Des réfugiés ukrainiens prenent leur repas dans la structure d’hébergement de Gland. © Keystone

Raphaël Besson

Publié le 04.05.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Asile » Entre rires, sourires et politesses, les deux réfugiées ukrainiennes qui ont pris la parole hier à Gland ont crûment rappelé la réalité de leur sort. Si elles remercient la Suisse et le canton de Vaud, mentionnent «la bienveillance» dont font preuve les habitants, si elles s’émerveillent d’«une nature magnifique», elles doivent malgré tout le dire: leurs cerveaux sont encore «dans le déni» par rapport à ce qui se passe dans leur pays et à leur avenir en général.

Tous les enfants maigrissent dans le centre d’hébergement parce qu’ils ne sont pas habitués aux mœurs culinaires locales. Tout est si cadré pour se doucher (à l’extérieur) ou aller aux toilettes qu’elles repensent sans cesse ou presque à Odessa et à leur liberté d’ava

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00