La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Tensions sur le sans-abrisme à Lausanne

Alors que la situation se complique à nouveau, Lausanne a annoncé deux nouveaux hébergements d’urgence

Le Sleep-In de Renens doit opposer une trentaine de refus par soir à ses portes. © Keystone
Le Sleep-In de Renens doit opposer une trentaine de refus par soir à ses portes. © Keystone

Achille Karangwa

Publié le 23.11.2023

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Social » Avec le retour du froid, la problématique des personnes sans logement refait surface dans la région lausannoise. Plusieurs situations de camping sauvage ont émergé, notamment devant le Sleep-In de Renens, où la situation inquiète le personnel.

En avance sur l’habituel début de saison de décembre, Lausanne a ouvert lundi 50 places pour hommes seuls à l’abri PCi de la Vallée de la Jeunesse, avant 42 autres nouvelles couches pour tous publics cet hiver à l’avenue de Tivoli.

Campings sauvages multipliés

Ces places se faisaient attendre. Alors que les températures commençaient à baisser, 20 minutes révélait que le temple de Montriond a dû fermer quelques jours à la mi-novembre, afin de trouver une solution face aux sans-abri qui venaient s’y reposer la journée. «Un d&ea

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11