La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Une droite coalisée et ambitieuse

Le PLR, l’UDC et Le Centre veulent renverser la majorité de gauche au Conseil d’Etat ce printemps

Frédéric Borloz, Valérie Dittli, Michaël Buffat, Christelle Luisier et Isabelle Moret (de g. à dr.): la droite unie vise une majorité au Conseil d’Etat. © Keystone
Frédéric Borloz, Valérie Dittli, Michaël Buffat, Christelle Luisier et Isabelle Moret (de g. à dr.): la droite unie vise une majorité au Conseil d’Etat. © Keystone

Achille Karangwa

Publié le 22.01.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Politique » L’Alliance vaudoise pour le bien de toutes les Vaudoises et les Vaudois a lancé hier devant la presse sa campagne pour les élections cantonales du 20 mars, avec un possible deuxième tour le 10 avril. Chose inédite depuis la majorité gouvernementale de la gauche arrachée en 2011 alors que l’Union démocratique du centre (UDC) était évincée, une droite plurielle s’unit dès le premier tour. Afin de faire changer de couleurs le château Saint-Maire, et de renforcer la majorité bourgeoise du Grand Conseil.

La sortante Christelle Luisier portera un ticket composé de ses colistiers du Parti libéral-radical (PLR) Isabelle Moret et Frédéric Borloz, mais aussi de l’UDC Michaël Buffat et de la centriste Valérie Dittli. Si l’alliance n’a pu aller jusqu’aux Vert’libéraux, au traditionnel slogan «liberté et responsabilité», la coalition ajoute dorénavant «durabilité».

En position offensive

«Fiscalité confiscatoire, politiques chicanières en écologie, dans la santé ou l’entr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00