La Liberté

Del Ponte cherche son rythme

Publié le 23.05.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Athlétisme » Ajla Del Ponte a souffert pour sa première sortie de la saison estivale. La 5e des JO de Tokyo n’a pu faire mieux que 11’’72 sur 100 m samedi à Birmingham en Ligue de diamant. Neuvième et dernière d’une course gagnée par la star locale Dina Asher-Smith en 11’’11, Ajla Del Ponte n’avait plus couru depuis le 12 février. La Tessinoise n’a jamais été dans le rythme samedi après-midi sous le soleil britannique, manquant notamment son départ.

«Elle était déjà redressée pour son premier pas à la sortie des starting-blocks. Son accélération n’était pas efficace, et elle n’avait pas suffisamment de vitesse pour la suite», a analysé son coach Laurent Meuwly. «On a vu la même chose qu’à l’entraînement. Elle doit travailler vitesse et explosivité. Je ne suis pas surpris. Ça confirme qu’il va falloir bosser», a poursuivi le Fribourgeois. «Mais les conditions n’étaient pas idéales, et elle avait réalisé des performances similaires à son retour l’an dernier», a-t-il conclu.

Ajla Del Ponte n’a pu reprendre l’entraînement de course à 100% que durant la troisième semaine d’avril. La championne d’Europe 2021 du 60 m en salle s’était retrouvée sur le flanc durant deux mois en raison d’une inflammation aux ischio-jambiers, après avoir disputé deux meetings en salle en février.

Deuxième Suisse en lice à Birmingham, le vice-champion du monde en salle de la hauteur Loïc Gasch n’a pas non plus brillé. Le Vaudois a échoué à trois reprises devant une barre placée à 2m22, alors qu’il avait effacé 2m14 et 2m18 au premier essai. Il a pris la 5e place d’un concours remporté par le Canadien Django Lovett (2m28) devant le champion olympique Gianmarco Tamberi (2m25). ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11