La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La Route des Alpes était de trop

Comme Tadesse Abraham, lâché par Cornelius Kangogo sur la Route des Alpes, Maude Mathys n'a pu résister à l'effort produit par Abdurkadir Habela Genet dans la terrible montée. © Lib/Alain Wicht
Comme Tadesse Abraham, lâché par Cornelius Kangogo sur la Route des Alpes, Maude Mathys n'a pu résister à l'effort produit par Abdurkadir Habela Genet dans la terrible montée. © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
Publié le 03.10.2021

Il n’a pas manqué grand-chose aux Suisses Maude Mathys et Tadesse Abraham pour s’imposer une 3e fois

Pierre Salinas

Morat Fribourg – La course pour la victoire » Pour les deux Suisses qui lorgnaient une troisième victoire à Morat-Fribourg, la Route des Alpes, dont on dit qu’elle est une juge de paix presque aussi implacable que la montée de La Sonnaz, était de trop.

La Vaudoise Maude Mathys, lauréate en 2017 et 2018, et le Genevois Tadesse Abraham, qui s’était imposé sur la Place Georges-Python il y a 3 et 5 ans, l’ont appris à leurs dépens, dimanche, eux qui se sont fait coiffer au poteau. Par l’Ethiopienne Abdurkardir Habela Genet, une stakhanoviste du bitume (lire ci-après), et le Kényan Cornelius Kangogo, dont l’excellent temps (52’12) ne manquera pas de mettre du baume au cœur de son second, qui n’avait jamais couru aussi vite que lors de cette 87e édition (52’17).

«Qu

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00