La Liberté

«Nous avons dû travailler beaucoup plus en amont»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Un peu plus de 3500 coureurs ont pris le départ du grand parcours. © Lib/Alain Wicht
Un peu plus de 3500 coureurs ont pris le départ du grand parcours. © Lib/Alain Wicht
Partager cet article sur:
03.10.2021

Mélanie Gobet

Morat-Fribourg –  Trois questions à » De retour après une édition 2020 biffée en raison de la pandémie, le Morat-Fribourg a vécu ce dimanche un 87e millésime un peu particulier, marqué notamment par l’absence de la course des enfants et l’obligation de présenter un certificat Covid qui a refroidi les ardeurs d’un certain nombre d’athlètes. Directeur de la course commémorative, Olivier Gloor tire toutefois un premier bilan «positif». 

Après une édition 2020 annulée, comment le directeur a-t-il vécu cette journée de course?

Olivier Gloor: Nous avions besoin de cette émotion, cette adrénaline. Durant des mois, nous avons cru en ce projet, préparé les dossiers et mené des discussions. Mais c’est seulement en le vivant que nous ressento

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00