La Liberté

Des atouts dans la délégation suisse

Publié le 10.08.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Multisports » Les championnats d’Europe se tiendront dès demain à Munich. Pour cette deuxième édition après Glasgow en 2018, la délégation suisse a fière allure.

Il y a quatre ans en Ecosse, six disciplines couronnaient leurs champions d’Europe, l’athlétisme faisant encore bande à part. Cet été, Munich accueillera neuf sports différents. Le cyclisme regroupera le VTT, le BMX, la piste et la route.

Par rapport à Glasgow, le beach-volley, l’escalade, le tennis de table et le canoë (régates) sont venus enrichir le programme. Au total, des médailles seront distribuées dans 177 épreuves. Il y aura quelque 4700 athlètes au départ. Les golfeurs et les nageurs ne sont cette fois pas de la partie.

Ces joutes marquent un anniversaire symbolique pour Munich, 50 ans après les Jeux olympiques de 1972. Ceux-ci avaient été endeuillés par un attentat contre la délégation israélienne perpétré par l’organisation palestinienne «Septembre noir». Les organisateurs espèrent évidemment que la fête ne sera pas perturbée cette fois au parc olympique, où de strictes mesures de sécurité seront en place.

Les Suisses arrivent au sud de l’Allemagne avec plusieurs atouts certains. Le VTT devrait permettre aux Helvètes de monter sur le podium. Jolanda Neff, Sina Frei et Linda Indergand seront au départ, elles qui avaient monopolisé les trois premières places du cross-country l’été dernier aux JO de Tokyo. Côté masculin, si Nino Schurter ne sera pas là, le vice-champion olympique Mathias Flückiger sera finalement au départ, tout comme le Saint-Gallois Lars Förster, tenant du titre.

En contre-la-montre, Stefan Küng et Marlen Reusser défendront eux aussi leur titre continental. D’autres Suisses se retrouveront dans une position similaire, à savoir Sascha Lehmann (escalade/lead), Nina Brunner/Tanja Hüberli (beach-volley), Julie Derron (triathlon) et Nikita Duccaroz (BMX).

En aviron, il faut remonter à 2012 pour trouver la trace d’une édition des Européens sans médaille suisse. Jeanine Gmelin (skiff) et le deux de couple poids légers Raphaël Ahumada/Jan Schäuble semblent capables de revenir avec une médaille.

L’athlétisme – au programme dès lundi – sera l’incontestable temps fort de ces joutes bavaroises qui débuteront demain et s’achèveront le dimanche 21 août. La Suisse peut faire preuve de grosses ambitions, notamment avec Mujinga Kambundji. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Derby Sarine-Guin

    Hockey sur glace, Cross triathlon, Tir, Patinage artistique, Cyclocross, Skater hockey, VTT, Basketball, Football, Course d’orientation » sport expressNational...
  • pictogramme abonné La Liberté Les régionaux dos au mur

    Skater hockey » Ni Givisiez, ni Léchelles, ni Avenches ne sont parvenus à faire mentir la logique de la saison régulière lors de l’acte I des quarts de finale...
  • pictogramme abonné La Liberté Poncer les patins ne lui manquera pas

    A 32 ans, Ronald Auderset a décidé de mettre un terme à sa carrière. Le Marlinois en explique les raisons
  • Premier succès de Portalban

    Football » Mieux vaut tard que jamais. Néopromu en première ligue, Portalban/Gletterens a attendu la 8e journée pour cueillir son premier succès de la...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11