La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Un jour très riche en émotions»

Les Suisses étaient heureux, mais lucides après leur succès au Mondial (1-0) hier face au Cameroun

Breel Embolo (à gauche): «Je n’ai pas exulté par respect pour mon pays natal, mais je suis très heureux pour nous tous.» © Keystone
Breel Embolo (à gauche): «Je n’ai pas exulté par respect pour mon pays natal, mais je suis très heureux pour nous tous.» © Keystone

Emanuele Saraceno, doha

Publié le 25.11.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Football » Une première mi-temps cataclysmique avant la délivrance: la Suisse a soufflé le chaud et le froid lors de son entame victorieuse en Coupe du monde. A Doha, la sélection de Murat Yakin s’est imposée 1-0 sur une réussite de Breel Embolo bien sûr. Il ne pouvait sans doute pas en être autrement pour le Bâlois qui affrontait, pour sa 60e sélection, l’équipe de son pays natal. Embolo a exploité un superbe caviar de Xherdan Shaqiri pour ne laisser aucune chance à André Onana et pour mettre les siens sur la bonne orbite.

Si, pour un problème d’aiguillage de la Fifa, le héros du jour, Breel Embolo n’est pas passé par la zone mixte, il a néanmoins fait part de tout son bonheur dans un son diffusé par l’Association suisse de football. «C’était un jour très riche en émotions pour moi, avec ma famille présente au stade», affirme l’unique buteur du match face au Cameroun, remporté 1-0 par l’équipe de Suisse. «Je n’ai pas exulté par respect pour mon pays natal, mais je suis très

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11