La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Deutsche Qualität: La rigueur allemande, plutôt que la qualité

La qualité allemande ne se traduit pas par le gazon, pour l’heure. Plutôt dans la rigueur des contrôles. © Keystone
La qualité allemande ne se traduit pas par le gazon, pour l’heure. Plutôt dans la rigueur des contrôles. © Keystone

Jonas Ruffieux

Publié le 12.06.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Difficile de louer la qualité allemande pour cette première chronique. Certes, ce terrain d’entraînement, qui pose tant de soucis à l’équipe de Suisse, serait qualifié de billard dans la plupart des clubs de football des talus. Mais ce ne sont pas des finales de promotion en 3e ligue régionale qui sont en jeu, et l’agacement de l’ASF est perceptible. Le gazon fait peine à voir et les irrégularités sont apparentes, même depuis les tribunes.

En conférence de presse, c’en est devenu un thème récurrent. De quoi raviver le souvenir du mot «Rasen» (gazon), utilisé davantage en deux jours que lors des dix dernières années de mon quotidien – la dernière fois, c’était à un oral d’allemand, durant lequel j’avais fièrement placé «Ich mähe den Rasen» (je tonds le gazon) dans la discussion. Que le peuple suisse se rassure, toutefois: la pelouse s’améliore de jour en jour.

Et puis, les joueurs ont gardé le sourire. Ils affirment se s

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11