La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Il fallait bien que ça arrive une fois

Vainqueur 4-3 samedi à Bouleyres, Echallens a infligé au FC Bulle sa première défaite du championnat

Baptiste Bersier (au centre entre Thomas Alonso à gauche et Aggée Wenzi Wenzi) vient d’ouvrir la marque sur penalty. Le FC Bulle finira par s’incliner pour la première fois de l’exercice. © Alain Wicht
Baptiste Bersier (au centre entre Thomas Alonso à gauche et Aggée Wenzi Wenzi) vient d’ouvrir la marque sur penalty. Le FC Bulle finira par s’incliner pour la première fois de l’exercice. © Alain Wicht

Pascal Dupasquier

Publié le 02.11.2021

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Première ligue » Toute chose a une fin. Toute invincibilité finit par s’arrêter un jour. Le FC Bulle l’a appris à ses dépens samedi. Battus 4-3, le capitaine Maxime Afonso et ses camarades ont trouvé plus fort qu’eux pour la première fois du championnat: le FC Echallens, adversaire venu à Bouleyres avec le couteau entre les dents et de solides arguments offensifs. «On sait qu’Echallens est une équipe provocatrice, on doit l’accepter, cela fait partie du jeu», lance Lucien Dénervaud, un entraîneur plutôt bon perdant. «Tout le monde voulait nous battre et mettre un terme à notre invincibilité. Bravo à Echallens d’y être parvenu. Dommage que ça s’arrête après dix matches, mais on reste premiers», rappelle le coach.

La formation de John Dragani a su faire ce que les dix autres ad

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00