La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’arbitrage comme une évidence

A 24 ans seulement, Laura Mauricio siffle en Super League féminine et fait partie des espoirs du pays

Laura Mauricio (ici au centre) a eu l’honneur de diriger Saint-Gall-Grasshopper, premier match de l’histoire de la Super League féminine retransmis à la télévision. C’était le 13 août 2020. © Keystone-archives
Laura Mauricio (ici au centre) a eu l’honneur de diriger Saint-Gall-Grasshopper, premier match de l’histoire de la Super League féminine retransmis à la télévision. C’était le 13 août 2020. © Keystone-archives

Pascal Dupasquier

Publié le 14.05.2021

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Football » «J’ai toujours été passionnée de football et de sport. Mais le foot, je l’ai commencé relativement tard. J’habitais à Courtepin et je jouais comme ça dans le quartier avec les copains et les copines, sans vouloir pousser plus loin…» Demandez à Laura Mauricio de se décrire en quelques mots et voilà ce que la jeune femme de 24 ans commencera par vous dire.

Attablée sur la terrasse d’un café, Laura Mauricio est passionnée, passionnante à écouter. Mélange de simplicité, de détermination, de lucidité aussi, elle possède trois qualités cardinales pour un arbitre de football. Une arbitre en l’occurrence et pas n’importe laquelle. Laura Mauricio siffle en effet en Super League féminine. Et ce n’est pas tout: elle fait également partie de la Referee Aca

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00