La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Equipe de Suisse: La maturité pour rêver encore

A chaud, les regrets dominent, après la défaite de la Suisse en finale du championnat du monde face à la Tchéquie. Mais le parcours reste fabuleux. Le commentaire de notre journaliste Jonas Ruffieux

La déception sera difficile à digérer pour l’équipe de Suisse, battue 2-0 en finale du championnat du monde. © Keystone
La déception sera difficile à digérer pour l’équipe de Suisse, battue 2-0 en finale du championnat du monde. © Keystone

Jonas Ruffieux

Publié le 27.05.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Et à la fin, c’est la Suisse qui perd. Pour la 3e fois de son histoire récente, la sélection nationale est passée à une victoire, une seule, d’un titre de championne du monde. L’amère désillusion se mêle aux regrets nourris: la Nati avait les armes pour gâcher la fête en République tchèque. Si seulement elle avait produit davantage offensivement durant les 50 premières minutes. Si seulement les envois de Bertschy et Thürkauf n’avaient pas heurté les montants.

Qu’on soit clairs: la victoire tchèque est méritée. A domicile, les locaux ont puisé dans l’énergie transmise par les 17 000 spectateurs et l’ensemble du pays pour asphyxier la troupe de Patrick Fischer. Mais à chaud, la déception seule s’impose.

Elle ne doit pas, toutefois, faire oublier l’époustouflant parcours de l’équipe de Suisse à Prague. Plus solide, plus mature que jamais ces dernières années, la sélection a su bénéficier de l’apport indispensable de ses

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11