La Liberté

«Ma souplesse de hockeyeur m’a trahi sur la piste»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Ma souplesse de hockeyeur m’a trahi sur la piste»
«Ma souplesse de hockeyeur m’a trahi sur la piste»
Partager cet article sur:
23.09.2021

Nathan Marchon mixe l’actualité des Dragons

Bénichon » Enfant, je n’attendais qu’une chose durant l’année: le mois de septembre! Pour le début du championnat de hockey, bien évidemment! Quelques années plus tard, après avoir réalisé mon rêve d’intégrer la première équipe, l’excitation est toujours à son comble.

Mais à la fin de l’été, Marchon rime aussi avec bénichon. Organisée autrefois dans le but de célébrer les récoltes de l’été écoulé, cette fête est aujourd’hui un prétexte pour se remplir la panse pendant un week-end – ou plusieurs, pour les plus costauds. Faut-il encore pouvoir s’empiffrer… Mon train de vie quotidien ne me permet pas de «bénichonner» plusieurs fois. A mon gran

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00