La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des liens France-Suisse en roue libre

Perceptible depuis l’abandon de l’accord-cadre institutionnel avec l’Union européenne et le choix d’un avion de combat américain éliminant le Rafale, le malaise politique entre la Suisse et la France se prolonge

Le 29 mars, l’ambassadeur de Suisse à Paris Roberto Balzaretti commençait à Genève, en compagnie du conseiller d’Etat Serge Dal Busco, un tour à vélo censé promouvoir une diplomatie sans protocole avec la France. © Keystone-archives
Le 29 mars, l’ambassadeur de Suisse à Paris Roberto Balzaretti commençait à Genève, en compagnie du conseiller d’Etat Serge Dal Busco, un tour à vélo censé promouvoir une diplomatie sans protocole avec la France. © Keystone-archives

Xavier Lambiel et Guillaume Chillier

Publié le 18.05.2022

Temps de lecture estimé : 10 minutes

Partager cet article sur:

Diplomatie » L’ambassadeur de Suisse en France pédale. Depuis mars dernier, et par étapes d’une semaine, Roberto Balzaretti parcourt la France à vélo pour une diplomatie sans protocole. Interrogé par Swissinfo alors qu’il traversait la région de Bordeaux, il a assuré que «nous continuons à entretenir de bonnes relations avec la France». Pourtant, près d’une année après deux décisions suisses défavorables à la France et à l’UE, tout indique que l’Elysée reste fâchée.

Il y a un an, le Conseil fédéral a soudainement mis fin aux négociations sur un accord institutionnel avec l’Union européenne. Les relations avec Paris s’envenimaient quelques semaines plus tard quand il choisissait l’avion de combat américain F-35 plutôt que le Rafale fran&cc

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00