La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ignazio Cassis, un président sous pression

Ignazio Cassis, qui joue sa place au gouvernement, a l’opportunité de se révéler pendant une année
Un président sous pression

Ignazio Cassis, PLR tessinois, a été élu mercredi président de la Confédération avec 156 voix. © Keystone
Ignazio Cassis, PLR tessinois, a été élu mercredi président de la Confédération avec 156 voix. © Keystone

Guillaume Chillier et Xavier Lambiel

Publié le 08.12.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Election » Face à l’assemblée, il affirme que «nous ne nous laisserons pas diviser par la pandémie». Elu ce mercredi avec un résultat plutôt décevant de 156 voix sur 197, Ignazio Cassis remplace Guy Parmelin à la présidence de la Confédération. Malgré le plus mauvais résultat depuis 2012 et l’élection d’Ueli Maurer, il se décrit «heureux de cette confiance». Il insiste: «Mon but n’est pas de soigner mon image, mais d’accomplir honnêtement mon travail».

Malmené par les sondages, le nouveau président ne semble pas très populaire. Tout indique que de nombreuses voix de gauche lui ont échappé. Alors que les Verts convoitent son siège au gouvernement, le Tessinois est jugé responsable de l’abandon des négociations avec l’Union europ&e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00