La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«La greffe est une nouvelle naissance»

A l’âge de deux ans et demi, Emilie Dafflon a reçu un foie d’un autre enfant. Témoignage

Sportive, Emilie Dafflon participe aux championnats du monde des transplantés depuis 2005. Charly Rappo © La Liberté
Sportive, Emilie Dafflon participe aux championnats du monde des transplantés depuis 2005. Charly Rappo © La Liberté

Pierre-André Sieber

Publié le 24.04.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Transplantation » Au sortir de son lieu de travail à l’Office du tourisme de Fribourg, Emilie Dafflon (28 ans) salue d’une voix douce, l’œil pétillant de joie de vivre. La jeune femme fait pourtant partie des gens dont la vie n’a rien d’un voyage d’agrément.

Dès sa naissance, Emilie souffre d’une grave jaunisse qui ne passe pas. Après quelques semaines cela inquiète les médecins puis le diagnostic tombe. Ses parents apprennent qu’elle souffre d’une maladie rare, l’atrésie des voies biliaires. Emilie est clairement en danger de mort et a urgemment besoin d’une greffe de foie.

Attente de dix-sept mois

«J’imagine le choc que cela a dû être pour mes parents!» confie-t-elle. «L’attente d’un don d’organe? Elle a duré 17 mois. A l’époque, il n’y avait

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00