La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La grogne des agents secrets

Le nouveau directeur du Service de renseignement devra gérer un personnel en colère

Christian Dussey, le nouveau directeur du Service de renseignement de la Confédération, devra faire face à un personnel mécontent. © Keystone
Christian Dussey, le nouveau directeur du Service de renseignement de la Confédération, devra faire face à un personnel mécontent. © Keystone

Xavier Lambiel

Publié le 01.04.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Administration fédérale » Ancien ambassadeur en Iran, le Valaisan Christian Dussey prend aujourd’hui la direction du Service de renseignement de la Confédération (SRC). Tout indique que la tâche qui l’attend sera difficile. Avec les intérimaires, il sera le cinquième directeur du renseignement depuis 2018. Rendu public hier, le rapport annuel de l’Autorité de surveillance du SRC affirme que «les incertitudes en matière de personnel ont interféré avec les activités de renseignement du service». Sollicités, les communicants du SRC ne commentent pas.

Pour rédiger ce document, l’Autorité de surveillance indépendante a mené dix-huit inspections. Selon le rapport, elle «a enregistré une nette augmentation des signalements informels, dus principalement au mécontentement des collaborateurs du SRC»

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11