La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le chef de groupe PLR aux Chambres sera probablement romand

Le 18 février et sauf candidat surprise, les élus libéraux-radicaux devraient choisir entre deux Romands pour remplacer Beat Walti (ZH) à la tête de leur groupe parlementaire aux Chambres fédérales.

Les élus libéraux-radicaux devraient choisir entre deux Romands le 18 février pour accéder à la tête de leur groupe parlementaire aux Chambres fédérales. © KEYSTONE
Les élus libéraux-radicaux devraient choisir entre deux Romands le 18 février pour accéder à la tête de leur groupe parlementaire aux Chambres fédérales. © KEYSTONE

Guillaume Chillier

Publié le 08.02.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Pressentie, la conseillère nationale Susanne Vincenz-Stauffacher (SG) a finalement décidé de ne pas se lancer dans la course à ce poste stratégique. Reste donc en lice Olivier Feller (VD) et Damien Cottier (NE).

«Il y a deux très bons candidats et des profils intéressants»
Susanne Vincenz-Stauffacher

«Je reconnais la prétention du groupe parlementaire PLR latin à occuper ce poste. Il y a deux très bons candidats et des profils intéressants», justifie Susanne Vincenz-Stauffacher. Elle ajoute que l’exercice parallèle de la fonction de chef de groupe et de la présidence des Femmes PLR «ne semble pas idéal». «Je donne la priorité à cette présidence et il est important que nous puissions continuer à nous exprimer de manière ciblée. De plus, nous sommes occupées avec

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un nouveau plaidoyer contre le F-35

    Le conseiller national socialiste Pierre-Alain Fridez sort un livre sur l’achat des avions de combat américains
  • pictogramme abonné La Liberté Ueli Maurer en Inde

    Finances, Berne, Edelweiss, Montreux, GRisons, Tessin » Le conseiller fédéral Ueli Maurer a rencontré hier à New Delhi son homologue indienne. Ils ont abordé...
  • Aucun blessé n’est arrivé d’Ukraine

    Guerre » La Suisse attend des clarifications avant d’accueillir des enfants ukrainiens pour des soins. Des enfants ukrainiens doivent recevoir une aide...
  • Mieux défrayer les paysans

    Coûts » En raison notamment de la guerre en Ukraine, les paysans suisses doivent faire face à des coûts de production supplémentaires. Les milieux concernés...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11