La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Rebondissement avec les jets militaires

Le français Rafale «confirme la demande qui lui a été faite par Armasuisse». © Keystone
Le français Rafale «confirme la demande qui lui a été faite par Armasuisse». © Keystone
Partager cet article sur:
Publié le 22.10.2021

Selon Rafale et Eurofighter, Armasuisse a bien évoqué la destruction ou la restitution de leurs données.

Armée » Deux constructeurs d’avions de chasse sortent du bois. Ils déclarent publiquement, auprès de La Liberté, que l’Office fédéral de l’armement (Armasuisse) leur a demandé récemment s’ils souhaitaient reprendre leurs données ou les faire détruire. La controverse rebondit (lire ici).

Le français Rafale «confirme la demande qui lui a été faite par Armasuisse au cours de la réunion finale de septembre dernier, de récupérer ou de détruire toutes ses données». L’euro-allemand Eurofighter confirme que «la question portant sur la restitution ou la destruction des données n’a rien d’une allégation à l’égard du Département fédéral de la défense, mais qu’il s’agit bien d’une demande officielle d’Armas

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00