La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

«Un rêve inutile et irréaliste»

Les voix critiques concernant Cargo sous terrain sont presque inexistantes. Nils Planzer fait exception

Nils Planzer veut juste montrer que le projet Cargo sous terrain est une «connerie». © Keystone
Nils Planzer veut juste montrer que le projet Cargo sous terrain est une «connerie». © Keystone

Ariane Gigon, Dietikon (ZH)

Publié le 01.10.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Marchandises » La base légale du projet Cargo sous terrain (CST) doit être adoptée ce matin par les Chambres fédérales. Il sera financé entièrement par des privés. L’idée des partenaires, parmi lesquels Migros et Coop: acheminer des marchandises par wagons automatiques dans des tunnels. Le transporteur Nils Planzer, patron de l’entreprise du même nom, a fait partie de l’équipe de départ, puis a quitté le projet. Ses explications.

Pourquoi avez-vous changé d’avis sur Cargo sous terrain?

Nils Planzer: Au début, nous étions favorables à une étude sur le projet. Il faut toujours penser à ce qui se passera dans 50 ou 100 ans. Mais nous nous sommes rendu compte que beaucoup de partenaires voulaient le réaliser tout de suite. Or, à court ou moyen terme, cela ne vaut pas

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00