La Liberté

Pour mieux contrôler les chantiers et les soumissions

10.06.2017

Entrepreneurs »   La Société suisse des entrepreneurs (SSE) veut gagner en crédibilité. L’organisation s’engage pour des salaires et des conditions de travail respectables dans le secteur de la construction par un renforcement des contrôles et une amélioration de la qualité des soumissions.

La branche de la construction se porte bien, a reconnu le président de la SSE Gian-Luca Lardi hier devant la presse à Genève, sans toutefois s’enthousiasmer. Dans les régions touristiques et de montagne, elle lutte contre des conditions défavorables comme la faiblesse de l’euro, les changements climatiques ou certaines décisions politiques, a-t-il regretté.

Mais les problèmes ne sont pas seulement externes. Ils viennent aussi de la branche, où il faut notamment mettre de l’ordre dans les soumissions, a expliqué M. Lardi en préambule à la Journée de la construction. La concurrence entre les soumissionnaires fait fondre les marges. Neuf marchés publics sur dix sont adjugés aux offres les moins chères, alors que la qualité est liée à un prix juste.

La SSE a élaboré un modèle pour que les marchés soient adjugés à ceux qui offrent le meilleur rapport entre le prix et les prestations, a-t-il rappelé. Dans l’intérêt également des salariés, selon lui.

La SSE avance aussi dans son projet de nouveau système de contrôle pour éviter les irrégularités sur les chantiers. Encore dans sa phase pilote, il sera introduit dès 2018. Le but est de le rendre obligatoire dans le cadre de la prochaine convention nationale. ats

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00